Gestion des nuisances sonores

La gestion des nuisances sonores liée au trafic aérien est une matière complexe qui regroupe différents domaines de compétence. Comme les spécificités des aéroports sont très variables, il faut analyser chaque situation et les résultats peuvent différer selon les aérodromes.

L’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI) a pris en compte les différentes mesures envisageables pour réduire ces nuisances, et a développé le principe de l’approche équilibrée. Celle-ci consiste à déterminer les problèmes de bruit aux aéroports, puis à analyser les diverses mesures de réduction disponibles, en étudiant quatre principaux éléments :

  • la réduction du bruit à la source (aéronefs plus silencieux) ;
  • la planification et la gestion de l’utilisation des terrains ;
  • les procédures opérationnelles d’atténuation du bruit ;
  • les restrictions d’exploitation.

Elle a pour but d’attaquer le problème du bruit aussi économiquement que possible. L’OACI a élaboré des politiques sur chacun de ces éléments, ainsi que sur les redevances liées au bruit.

A l’exception de cas très particuliers, les mesures instaurées se basent sur cette approche, qu’on retrouve également dans la réglementation européenne. La Directive 2002/30/CE du Parlement européen et du Conseil du 26 mars 2002, relative à l’établissement de règles et procédures concernant l’introduction de restrictions d’exploitation liées au bruit dans les aéroports de la Communauté, vise à promouvoir le développement durable du transport aérien en réduisant les nuisances sonores causées par les aéronefs dans les aéroports.

Cette directive permet aux aéroports d’introduire une série de restrictions des opérations, comprenant :

  • l’élimination progressive des avions les plus bruyants via une approche de résolution des problèmes de bruit «aéroport par aéroport» ;
  • un examen minutieux des quatre éléments mentionnés plus haut.

Dans le cas de l’aéroport de Bruxelles-National, la réglementation européenne impose que cette approche soit respectée.