Faire voler votre drone de classe 2 en toute sécurité

transport_aerien_banner

Où voler ? 

Droneguide.be vous aide à savoir où vous pouvez voler sur l’espace aérien belge et sous quelles conditions. Il se présente sous la forme d’une carte interactive, et d’une application.  

 

 

Vous pouvez y trouver des informations concernant l'utilisation des drones ainsi qu'une carte dynamique de l'espace aérien qui indique les endroits où les vols de drones sont autorisés et interdits (de manière temporaire ou permanente).  

 

  • Application  

L’application vous permet de voir directement à partir de votre smartphone/tablette à partir de la géolocalisation, si vous vous trouver dans une zone autorisée au vol pour votre type de drone. 

 

 

Recommandations

Interdictions de vol au-dessus et aux alentours: 

Les activités interdites:  

  • Pour chaque vol, vous êtes responsable de sa sécurité ainsi que des dommages éventuels causés à des tiers. 
  • Respectez la vie privée des autres. 
  • Contrôlez votre drone avant chaque vol. 
  • Pendant le vol, gardez à tout moment un contact visuel direct avec votre drone. 
  • Respectez la hauteur maximale autorisée. 
  • Ne faites jamais voler votre drone au-dessus de personnes. 
  • Gardez une distance de sécurité de 50 m par rapport aux personnes, aux rassemblements de personnes et aux biens. 
  • Ne faites pas voler votre drone au-dessus de zones à risques telles que des complexes industriels, des installations nucléaires, des prisons, etc. 
  • Ne faites pas voler votre drone dans un espace public. 
  • de complexes industriels; 
  • d’un groupe de personnes; 
  • de terminaux LNG; 
  • d’installations nucléaires; 
  • de prisons; 
  • d’un espace aérien contrôlé; 
  • de zones habitées de villes et de communes; 
  • de zones réglementées actives:  
    • Zone P (zone interdite); 
    • Zone D (zone dangereuse); 
    • Zone R (zone restrictive); 
    • Zone HTA (zone d'entraînement d'hélicoptères); 
    • TRA/TSA (espace aérien réservé temporairement/ espace aérien séparé temporairement); 
    • LFA (zone de vol à basse altitude). 
  • les vols hors de portée visuelle du télépilote ou de l’un des deux observateurs RPA; 
  • les vols à une altitude supérieure à 300 pieds ou 90 m; 
  • les vols de nuit; 
  • le transport de passagers; 
  • le transport de courrier ou de fret; 
  • les vols dans les couloirs aériens; 
  • le jet d’objets ou la pulvérisation en vol; 
  • le remorquage; 
  • les vols acrobatiques; 
  • les vols en formation.