Collaboration externe

L’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI)

Institution spécialisée des Nations Unies, l’OACI a été créée en 1944 pour promouvoir le développement sûr et ordonné de l’aviation civile internationale dans le monde.

Afin d’assurer une standardisation internationale du transport aérien, elle établit les normes et les règles pour :

  • la sécurité ;
  • la sûreté ;
  • l’efficacité ;
  • la régularité de l’aviation ;
  • la protection de l’environnement en aviation.

Elle est en outre l’instrument de la coopération entre ses 191 États contractants dans tous les domaines de l’aviation civile. Le conseil de l’OACI adopte les normes et recommandations règlementant la navigation (Standards and Recommended Practices or SARP).

L’Union européenne

L'UE forme un partenariat politique et économique unique dans le monde, entre 27 pays couvrant une bonne partie du continent européen. L'efficacité des systèmes de transports est cruciale pour la compétitivité des entreprises européennes sur la scène mondiale. La libéralisation du trafic aérien s'est traduite par :

  • une intensification de la concurrence;
  • une baisse des tarifs ;
  • une augmentation du nombre de liaisons entre les États membres.

Le ciel unique européen de l'UE contribuera au maintien de cette tendance. Le trafic transatlantique a également été libéralisé: en vertu de l'accord dit ciel ouvert conclu entre l'Europe et les États-Unis, toute compagnie aérienne de l'UE peut décoller de l'aéroport de son choix en Europe, vers n'importe quelle ville américaine.

La Composante Air de la Défense (COMOPSAIR)

Elle participe activement aux réunions planifiées des organismes internationaux tels que les Nations Unies, l'UE et l'OTAN. Elle entretient en outre des relations privilégiées avec la direction générale Transport aérien en tant que régulateur ainsi qu’avec Belgocontrol et le centre MUAC dans le cadre de ses activités opérationnelles en assurant en particulier une coordination entre les autorités civiles et militaires.