Compensation en cas de retard et d’annulation

Sous l’impulsion du contrat de gestion conclu entre l’Etat et la SNCB, un système de compensation a été développé pour indemniser les voyageurs qui subissent un retard de train.

La SNCB accorde une compensation :

  • de 100 % aux voyageurs ayant subi un retard d’une heure ou plus,
  • ou en cas de retards récurrents et systématiques:
  • de 25% par retard, si pas moins de 20 retards de plus de 15 minutes se sont produits au cours d’une période de 6 mois, et
  • de 50% par retard, si pas moins de 10 retards de plus de 30 minutes ont été enregistrés au cours d’une période de 6 mois.

Vous trouverez plus d’informations sur les systèmes de compensation sur le site des sociétés de chemin de fer.

En outre, le règlement européen (CE) 1371/2007 sur les droits et obligations des voyageurs ferroviaires, entré en vigueur en décembre 2009, offre une protection minimale aux voyageurs ferroviaires.  Ce système de compensation est en principe applicable à tous les voyageurs ferroviaires au sein de l’Union européenne.