Corridors de fret européens

Un corridor de fret est l'ensemble des lignes ferroviaires  reliant deux terminaux ou plus le long d'un itinéraire principal. Ces corridors visent à améliorer et à développer une interopérabilité entre différents Etats membres tant du point de vue des investissements en infrastructures que d’un point de vue opérationnel.

En 2010, l’Union européenne a adopté un règlement relatif au réseau européen ferroviaire pour un fret compétitif (règlement (UE) N° 913/2010 du 22 septembre 2010). Ce règlement définit un certain nombre de corridors de fret et impose une série d’obligations communes à mettre en œuvre. Le Règlement (UE) No 1316/2013 établissant le mécanisme pour l'interconnexion en Europe a modifié le tracé des corridors de fret ferroviaire pour qu’ils soient alignés aux corridors multimodaux du core network.

La Belgique est membre des trois corridors suivants :

  • Corridor 1 / Rhin - Alpes : Zeebrugge-Antwerpen/Amsterdam/Vlissingen (+)/Rotterdam- Duisburg-[Basel]-Milano- Genova
  • Corridor 2 / Mer du Nord – Méditerranée : Glasgow (*) / Edinburgh (*) / Southampton (*) / Felixstowe (*) – London (+) / Dunkerque (+) / Lille (+) / Liège (+) / Paris (+) / Amsterdam (+) – Rotterdam - Zeebrugge (+) / Antwerpen - Luxembourg – Metz – Dijon – Lyon / [Basel] - Marseille (+)
  • Corridor 8 / Mer du Nord - Baltique : Wilhelmshaven (+) / Bremerhaven/Hamburg (+) / Amsterdam (+) / Rotterdam/Antwerpen-Aachen – Hannover / Berlin - Warsaw-Terespol (frontière Pologne-Bélarus) / Kaunas-Riga (*) -Tallinn (*) / Falkenberg – Prague / Wroclaw – Katowice – Medyka* (Poland – Ukraine Border).

(+) 'Les itinéraires marqués du signe "+" sont inclus dans leur corridor respectif au plus tard trois ans après la date d'établissement indiquée dans ce tableau. Les structures existantes définies dans le cadre de l'article 8 et de l'article 13, paragraphe 1, du présent règlement sont ajustées en fonction de la participation de nouveaux États membres et gestionnaires d'infrastructure dans les corridors concernés. Ces ajouts sont fondés sur des études de marché et prennent en compte l'aspect du transport existant de voyageurs et de fret conformément à l'article 14, paragraphe 3, du présent règlement.

(*) Les itinéraires marqués du signe "*" sont inclus dans leur corridor respectif au plus tard cinq ans après la date d'établissement indiquée dans ce tableau. Les structures existantes définies dans le cadre de l'article 8 et de l'article 13, paragraphe 1, du présent règlement sont ajustées en fonction de la participation de nouveaux États membres et gestionnaires d'infrastructure dans les corridors respectifs. Ces ajouts sont fondés sur des études de marché et prennent en compte l'aspect du transport existant de voyageurs et de fret conformément à l'article 14, paragraphe 3, du présent règlement.

Dans ce cadre, le SPF Mobilité et Transports représente la Belgique au sein des structures de gouvernance des corridors, à savoir le Comité exécutif de chaque corridor. Dans ce comité, la Belgique et les autres États membres définissent les grandes orientations du corridor et suivent de près le travail réalisé par les gestionnaires de l’infrastructure visant à améliorer l’interopérabilité et la qualité opérationnelle des corridors. Le Comité exécutif appuie également de son mieux le Comité de gestion, composé des gestionnaires de l’infrastructure du corridor. Les Comités exécutifs se réunissent chacun en moyenne quatre fois par an.

Cette vidéo vous donnera un aperçu des corridors de fret ferroviaire 1 et 2 opérationnels depuis novembre 2013. Sur leurs sites web respectifs vous pourrez également trouver toute l’information utile :

Corridor 1 Rhin - Alpes

Corridor 2 Mer du Nord – Méditerranée

Corridor 8 Mer du Nord - Baltique. Le corridor 8 est opérationnel depuis novembre 2015.

Les corridors 1, 2 et 8 sont opérationnels!

Ce 20 mars une conférence à Gand a inauguré les corridors de fret ferroviaires européens n° 1 et n° 2. Les Secrétaires d’Etat belge et néerlandais à la Mobilité, Mme Wilma Mansfeld et M. Melchior Wathelet ont réalisé un discours d'introduction.

Les gestionnaires de l’infrastructure et les organismes de répartition de capacité ferroviaire des Pays-Bas, de l’Allemagne, de la France, du Grand-Duché du Luxembourg, de l’Italie, de la Suisse et de la Belgique, avec les ministères du transport de ces mêmes pays, dont le SPF Mobilité et Transports,  ont organisé cette conférence.

Les corridors n°1 et n°2 sont aussi appelés respectivement Rhin-Alpes et Mer du Nord-Méditerranée. Ils facilitent l’organisation du trafic et permettent d’interconnecter plus aisément les nœuds logistiques et industriels les plus importants d’Europe par le rail.

Le Secrétaire d’Etat à la Mobilité, M Melchior Wathelet a salué dans osn introduction la création de ce nouveau type de produit ferroviaire, qui rend le transport de marchandises par rail plus performant et compétitif.  Son discours est disponible sur  ici (PDF, 46.66 Ko).

Le corridor 8 a été lancé lors du RFC launch event à Vienne le 23 février 2016.

En savoir plus sur les corridors Rhin Alpes, Mer du Nord – Mer Méditerranée et Mer du Nord – Mer Baltique

Pour mieux connaître les activités de ces corridors veuillez consulter leurs rapports annuels :

Le corridor de fret ferroviaire Rhin-Alpes

Le corridor de fret ferroviaire   Mer du Nord – Mer Méditerranée (PDF, 8.53 Mo)

Le corridor de fret ferroviaire   Mer du Nord – Mer Baltique (PDF, 3.31 Mo)