Structure et tâches

Le Service de Sécurité et d’Interopérabilité des chemins de Fer (SSICF) est l’autorité nationale de sécurité ferroviaire pour la Belgique.

Sa mission consiste à contrôler et promouvoir la sécurité ferroviaire en Belgique. Ses tâches sont définies dans la réglementation européenne, dans le Code ferroviaire et dans les arrêtés royaux d’exécution.

Le service dispose de trois divisions opérationnelles:

  • La division "Entreprises ferroviaires (RU)" gère les dossiers de certification des entreprises ferroviaires et d’autorisation des centres de formation, et des centres médicaux et psychologiques pour conducteurs de train. Elle assure la supervision de ces derniers et participe à la préparation de la législation y afférente.
  • La division "Infrastructure (IM)" gère les dossiers relatifs à la mise en service d'une infrastructure interopérable et sûre et à sa gestion sûre par le gestionnaire de l'infrastructure. Elle assure la supervision et participe à la préparation de la législation y afférente.
  • La division "Matériel roulant (RS)" gère les dossiers concernant le mise en service sûre et interopérable du matériel roulant en Belgique et participe à la préparation de la législation y afférente.

et deux divisions horizontales:

  • La division "Support juridique et stratégique (SL)" soutient la direction dans ses missions à dimension transversale et stratégique, y compris ses missions à caractère juridique ainsi que ses missions de communication externe.
  • La division "Support interne (IS)" est responsable pour l’administration en général (secrétariat, missions à l’étranger), la gestion et le développement du personnel, la gestion budgétaire, la logistique, l'organisation pratique des réunions et la communication interne.

Le SSICF est indépendant du SPF Mobilité et Transports et de toute entreprise ferroviaire ou de tout gestionnaire d’infrastructure. Il est placé directement sous l’autorité du ministre.

Voici notre  organigramme (PDF, 38.22 KB).