Vision Rail 2040 : En train vers demain !

Face aux défis environnementaux, économiques et sociaux, le rail est une solution aux atouts multiples, qui doit poursuivre et accélérer son développement. Début mai, le Conseil des Ministres a approuvé la Vision Rail 2040, une première dans l’histoire ferroviaire et politique belge. Ce document, qui s’appuie notamment sur les travaux du SPF Mobilité et Transports, fixe le cap des décisions à prendre en matière de politique ferroviaire pour les vingt prochaines années : attirer et accueillir plus de voyageurs et plus de marchandises, proposer une offre de transport attractive, un rail plus durable et au service d’une vision globale de la mobilité.


 

Plus de marchandises, plus de voyageurs avec une offre de transport attractive

Le secteur ferroviaire, tant pour le transport de marchandises que pour celui des voyageurs, fait face à une évolution des modes de vie et de la demande économique. Il doit donc s’adapter pour créer de nouveaux services et rechercher sans cesse des nouveaux clients.

 

L’objectif est double : atteindre une part modale de 15% (8% actuellement) du transport national de personnes et de 20% (12% actuellement) pour le transport de marchandises à l’horizon 2040.

 

Concrètement, cela se traduit notamment par des liaisons plus fluides, plus fiables et plus nombreuses, l’identification de Bruxelles comme hub international connecté aux capitales européennes, la valorisation des infrastructures de fret mais aussi un renforcement de l’offre (un train toutes les 15 minutes dans les grandes villes, toutes les 30 minutes sur le reste du réseau), une meilleure accessibilité ou encore une tarification attrayante et simplifiée.

 

 

Un rail encore plus vert et connecté

Le train est déjà l’un des modes de transport le plus durable, cependant il peut être encore plus performant. Pour rendre le rail belge encore plus vert, l’objectif est d’utiliser 100% d’énergie verte, réduire les nuisances sur l’environnement et préserver la biodiversité dans le fonctionnement journalier des entreprises.

 

L’intermodalité et la multimodalité sont également au cœur des ambitions pour faire du rail la colonne vertébrale de la mobilité de demain. Et ce, grâce aux trains connectés aux autres solutions de transport régionales, une plus grande accessibilité multimodale des gares, un aménagement du territoire favorable au train et la mise en place d’une mobilité servicielle.

 

 

Sur les rails vers 2040

La Vision Rail 2040 dépasse le cadre d’une législature et nécessite la mise en place d’un suivi approprié. Le secteur ferroviaire est caractérisé par un temps long : les investissements prennent plusieurs années à se concrétiser, ce qui implique une anticipation forte et réfléchie des choix à poser.

 

Pour rencontrer progressivement les objectifs de cette Vision, le SPF Mobilité et Transports, avec l’implication étroite des acteurs ferroviaires belges, mettra en œuvre différentes étapes à court, moyen et long terme suivant une feuille de route. Ces organes seront invités à remettre un avis chaque année ainsi qu’à fournir une évaluation de la mise en œuvre qui sera présentée par le Ministre compétent devant la Chambre des Représentants.

 

 

Plus d'informations

Retrouvez la Vision Rail 2040 complète sur notre site web.