La voiture reste le mode privilégié pour les déplacements en dehors de la Belgique mais le train n’est pas sans atouts !

Malgré la crise sanitaire, les Belges ont continué à se déplacer au-delà de nos frontières en 2021, pour des motifs privés ou professionnels. Après une première enquête réalisée en mai 2020, le SPF Mobilité et Transports réitère l’analyse afin de mieux connaitre les habitudes de déplacement des Belges, d’évaluer l’impact de la crise sanitaire sur les déplacements en dehors de la Belgique et d’identifier les facteurs qui les amènent à cheminer par la route, le rail ou les airs.

 

 

58% des Belges ont voyagé en dehors des frontières belges en 2021

Près de 55% des répondants ont effectué entre 1 et 5 déplacements vers l’étranger l’année dernière. Un peu moins de 4% des répondants ont effectué 6 déplacements ou plus.

 

Malgré la crise sanitaire, les vacances avec séjour sur place représentent toujours un motif de déplacement largement choisi par 80% des répondants qui se sont rendus à l’étranger.



 

Près de 80% des Belges privilégient la voiture pour leurs déplacements en dehors de la Belgique

Près de 80% des répondants qui ont voyagé en dehors de la Belgique ont utilisé la voiture en tant que mode de transport principal. Plus d’un répondant sur trois a également voyagé en avion. Le train arrive en troisième position avec 13% de répondants qui choisissent ce mode de transport pour effectuer la plus grande partie de leur(s) trajet(s).

 

Pour ceux qui ont choisi la voiture comme mode de transport, c’est avant tout la flexibilité et la facilité qui prévalent. Tandis que le choix de l’avion est davantage influencé par la distance et la rapidité du trajet. Ces résultats sont comparables à ceux obtenus lors de l’enquête de 2020. Pour les répondants qui ont voyagé en train, les résultats de l’enquête montrent que l’impact écologique est un facteur important dans le choix de ce mode de transport en particulier (pour 28,7% des répondants).


 

Le train de plus en plus prisé par les Belges

Comme en 2020, plus de 60% des participants à l’enquête sont favorables à voyager en train ou train de nuit plutôt qu’en avion ou en voiture sur de longues distances afin d’en réduire l’impact écologique négatif.

 

Globalement, les grandes villes européennes sont bien desservies par les trains à grande vitesse. Dans notre enquête de 2020, Londres et Paris représentaient des exemples de destinations pour lesquelles le train apparaissait comme une bonne alternative à la voiture ou à l’avion. Cette nouvelle enquête confirme que le train est le meilleur mode de transport pour se rendre dans ces deux destinations. D’autres villes en Europe, comme Amsterdam ou Berlin, paraissent également être des destinations pour lesquelles le train à grande vitesse représente une alternative intéressante.


 

Méthodologie

L’enquête a été réalisée en ligne par la société Ivox, entre le 2 et le 17 novembre 2021, auprès d’un panel de 3.000 répondants, représentatif de la population belge. L’enquête visait les déplacements effectués en 2021 et qui avaient pour objectif de rejoindre une destination située en dehors de la Belgique. 

 

Consultez le rapport complet disponible sur notre site web.