1 Belge sur 2 habite à moins de deux kilomètres d’une gare ferroviaire

Selon un croisement entre les données de population de Statbel et la localisation des gares ferroviaires belges, plus de la moitié des Belges (52 %) dispose d’une gare ferroviaire à moins de deux kilomètres à vol d’oiseau de son domicile. Cette part augmente à 82 % pour une distance de cinq kilomètres.

 

Tous les Bruxellois ont une gare à proximité

L’accessibilité des gares dépend fortement du lieu de domicile. Si tous les Bruxellois ont une gare à proximité, la densité territoriale des gares ferroviaires est logiquement plus faible dans les zones moins densément peuplées, comme les provinces du Limbourg et du Luxembourg. Ces chiffres ne distinguent pas les grandes gares offrant de nombreuses possibilités de connexions, et les petites gares locales.

 

La distance domicile-gare et la possession d’une voiture étroitement liées

Le SPF Mobilité et Transports a également croisé ces résultats avec les données fournies par Statbel sur la possession de voitures. On observe un lien important entre la possession de voitures et la proximité d’une gare. Les ménages sans voiture, plus nombreux dans les zones urbaines, sont souvent plus proches des gares : 66 % d’entre eux ont une gare ferroviaire à moins de deux kilomètres à vol d’oiseau de leur domicile, pour 41 % seulement pour les ménages avec deux voitures ou plus.

 

Plus de voyageurs avec une offre de transport attractive

Début de cette année, le Conseil des Ministres a approuvé la Vision Rail 2040, ce document fixe le cap des décisions en matière de politique ferroviaire pour les vingt prochaines années. Un des objectifs est d’atteindre une part modale de 15 % du transport national de personnes en train à l’horizon 2040. Cela se traduit notamment par un renforcement de l’offre (un train toutes les 15 minutes dans les grandes villes, toutes les 30 minutes sur le reste du réseau) et une meilleure accessibilité.

 

 

Georges Gilkinet, Ministre fédéral de la Mobilité : « Le maillage de notre réseau ferroviaire est extrêmement dense. C’est une chance extraordinaire qui contribue à faire du rail la colonne vertébrale de notre mobilité ; une opportunité que bien des pays nous envient et dont nous pouvons être fiers. Le rail dessine nos territoires, partout en Belgique. Avec la Vision Rail 2040, nous élaborons une vision à long terme, avec des objectifs ambitieux et un plan par étapes, afin de proposer aux clients la meilleure offre possible. Si celle-ci est attrayante, nous augmentons la liberté de choix pour les voyageur.se.s et donnons à notre économie un boost supplémentaire. C'est ainsi que la mobilité devient une véritable liberté. »

 

Le rapport complet est disponible sur notre site web.