Semaine de la Mobilité - Les déplacements domicile-travail : 40% des travailleurs changent régulièrement de moyen de transport

Les déplacements domicile-travail représentent près d'un cinquième de tous les déplacements des Belges. À l’heure de pointe du matin, plus de la moitié des Belges qui se déplacent se rendent au travail. En 2019 et en 2020, une enquête en ligne a été lancée auprès de 2.000 travailleurs belges par le SPF Mobilité et Transports. Outre les questions habituelles sur les principaux moyens de déplacement domicile-travail, ces enquêtes ont également mis en évidence les modes de transport moins utilisés tout au long de l'année, ainsi que les modes de transport utilisés pour les trajets d’approche et finaux. Ces enquêtes permettent de compléter les données de l’enquête fédérale triennale sur les déplacements domicile-travail actuellement en cours.

 

Il ressort de ces deux nouvelles enquêtes que :

  • Près de la moitié des Belges changent régulièrement de mode de transport dans leurs déplacements domicile-travail.
  • Le vélo est de plus en plus utilisé pour se rendre du domicile au travail, notamment en tant que mode de transport d’approche, c’est-à-dire entre le domicile et la gare par exemple, en particulier lorsque la météo le permet. Les conditions météorologiques jouent d’ailleurs un rôle important dans le choix d’un mode de transport.
  • Entre décembre 2019 et décembre 2020, l’utilisation de la voiture a augmenté au détriment des transports en commun. Les modes actifs ont vu leur utilisation augmentée en tant qu’alternative ou complément à la voiture et aux transports publics.

 

40% des travailleurs changent régulièrement de moyen de transport

Une même personne ne se rend pas toujours de la même manière au travail. En effet, un tiers des travailleurs changent de mode de transport principal de temps à autre. Sur les 2.000 travailleurs interrogés, 40% ont indiqué qu'ils changeaient régulièrement de chaîne de transport (mode principal et les éventuels modes d’approche ou finaux). Les automobilistes sont les plus fermes dans leur choix : 78% d'entre eux déclarent qu'ils utilisent toujours la voiture pour se rendre au travail.

 

 

30% des travailleurs utilisent parfois le vélo pour se rendre au travail

Le mode de transport principal est un indicateur important, mais il ne fournit pas une image représentative de la mobilité. Ainsi, si 13% des travailleurs utilisent le vélo comme mode de transport principal pendant l'année, ils sont nombreux à l'utiliser également pour se rendre à la gare ou comme mode de transport occasionnel lorsque la météo est plus clémente. Sur tout ou une partie des déplacements domicile-travail, il y au total plus de 30% des travailleurs qui utilisent le vélo au moins de temps en temps.

 

 

La météo oblige les travailleurs à changer de mode de transport

Tous modes confondus, les conditions météorologiques du jour sont la principale raison des changements de moyen de transport, surtout chez les cyclistes. Pour les automobilistes, les motards et les cyclistes, la deuxième raison la plus importante est la réparation ou l'entretien d'un moyen de transport. Parmi les usagers des transports publics, les grèves et autres perturbations des transports en commun sont les raisons les plus citées.

 

 

Les modes actifs sont principalement utilisés en tant qu’alternative ou complément à la voiture et aux transports en commun

En raison des mesures de confinement et du télétravail obligatoire, le nombre de déplacements domicile-travail a considérablement diminué entre décembre 2019 et décembre 2020. L'utilisation de la voiture a augmenté au détriment des transports publics, tant pour le mode de transport principal que pour les trajets d’approche et les trajets finaux. Les modes actifs ont principalement vu leur utilisation augmenter en tant qu'alternative au mode habituel et en tant que complément à la voiture et aux transports publics.

 

 

L'enquête fédérale sur les déplacements domicile-travail

Afin d'obtenir une image globale des déplacements domicile-travail en Belgique et de leur évolution, le SPF Mobilité et Transports organise tous les trois ans une enquête fédérale, obligatoire pour toutes les entreprises et les services publics belges occupant en moyenne plus de 100 travailleurs, et via laquelle les employeurs sont interrogés sur les déplacements domicile-travail de leurs travailleurs. Cette enquête permet d’analyser les déplacements des Belges afin d’offrir des outils de réflexion aux acteurs de la mobilité et inciter les entreprises à prendre des mesures pour une mobilité plus durable.

 

En raison de la crise sanitaire du COVID-19, l'édition 2020 a été reportée d'un an et se déroule actuellement jusqu'à la fin du mois de janvier 2022.

 

 

Méthodologie

La société iVOX a réalisé les enquêtes BeMob en ligne entre le 16 et le 27 décembre 2019, et entre le 28 décembre 2020 et le 1er janvier 2021, auprès d'un panel de 2.000 répondants représentatifs de la population belge (sexe, âge, région de résidence et niveau d'éducation).

 

Une première enquête BeMob sur les déplacements domicile-travail a été réalisée fin décembre 2019, soit quelques mois avant le début de la crise sanitaire de la Covid-19. Une deuxième enquête a été menée fin décembre 2020, alors que la pandémie sévissait depuis plus de huit mois et que la Belgique était frappée par une deuxième vague de Covid-19 et était, de ce fait, soumise à des mesures de confinement strictes. Ce contexte social a eu un impact significatif sur les résultats des déplacements domicile-travail au moment de l’enquête et doit donc certainement être pris en compte.

 

Consultez le rapport complet des deux enquêtes BeMob sur notre site web.