L’Année européenne du rail - 2 millions d’euros pour la relance du train de nuit

2021 est l’année européenne du rail : une initiative de la Commission européenne visant à promouvoir le train comme moyen de transport durable, innovant et sûr. La Belgique continue également à investir dans le secteur ferroviaire, notamment en réintroduisant le train de nuit comme alternative durable aux vols court-courriers en Europe. Cet investissement arrive à point nommé, vu l'attention croissante portée au climat. 7 Belges sur 10 indiquent être disposés à voyager en train de nuit.

 

 

2 millions d’euros pour la reprise des trains de nuit

La mise en place d’une liaison par train de nuit demande un investissement énorme, où de nombreux éléments entrent en jeu. Pour faire croître l’offre en Belgique, les initiateurs doivent être soutenus dans la mise en œuvre de leurs projets. Pour ce faire, le gouvernement fédéral a décidé de libérer quelque 2 millions d'euros à partir de 2022. Bonne nouvelle donc pour le train de nuit !

 

Le SPF Mobilité et Transports a également commandé une étude visant à identifier les destinations européennes les plus prometteuses pour un transfert modal vers le rail. Les résultats de cette étude sont attendus dans le courant de l'année. Avec cette étude, nous espérons avoir une meilleure idée des liaisons à créer avec Bruxelles.

 

 

Une alternative durable au trafic aérien européen

Que ce soit pour les voyages d’affaires, le plaisir ou les distances lointaines, le Belge opte encore et toujours pour un billet d’avion afin d’atteindre à sa destination (source, SPF Mobilité, août 2021). Mais la pression climatique et le regain d’intérêt pour les trains de nuit pourraient bien changer la donne.

 

Notre Vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité, Georges Gilkinet, se montre également enthousiaste : « S’endormir à Bruxelles et se réveiller à Vienne, Milan ou Malmö après un voyage ferroviaire : le train nous fait rêver et je veux permettre à chacun.e d'en profiter. C’est pour cela que je suis très heureux d’avoir obtenu un budget spécifique pour soutenir les trains de nuit. Ce Gouvernement prend maintenant des mesures pour faire de la Belgique une plaque tournante du train de nuit. Plus de trains, moins d’avions ! »

 

 

62% des Belges veulent voyager en train de nuit

Il y a actuellement un momentum pour le train de nuit. En 2019, le SPF Mobilité et Transports a interrogé 2.000 Belges sur leurs déplacements au-delà des frontières belges (source, SPF Mobilité, août 2021). Cette enquête montre que le train de nuit s’en sort plutôt bien. Cette manière plus durable de voyager est, en effet, généralement bien accueillie. Près de 7 personnes interrogées sur 10 sont prêtes à choisir le train pour les longues distances afin de réduire l'impact écologique négatif des voyages en avion et en voiture. À condition toutefois que cela soit faisable dans la pratique et que le prix soit compétitif.