Journée mondiale des mobilités et de l’accessibilité : Tous les Belges peuvent être confrontés à des difficultés d’accessibilité lors de leurs déplacements

En Belgique, une personne sur trois peut être considérée comme étant une personne à mobilité réduite (PMR).

 

En effet, ce terme ne concerne pas uniquement les personnes porteuses d’un handicap, mais également les femmes enceintes, les parents avec une poussette ou avec des enfants en bas âge, les personnes âgées se déplaçant à l’aide d’une canne ou d’un déambulateur, les personnes devant utiliser temporairement des béquilles… Nous sommes donc tous concernés par l’accessibilité lors de nos déplacements.

 

En décembre 2019, le SPF Mobilité et Transports a mené une enquête auprès de la population belge pour en apprendre davantage sur les difficultés rencontrées lors de ses déplacements.

 

PMR ou non, tous dans le même bateau

Il ressort de cette enquête que PMR ou non, les Belges rencontrent quelques difficultés lors de leurs déplacements en transports en commun. Environ 40% d’entre eux éprouvent des difficultés à comprendre les annonces faites au micro par exemple. A contrario, l’affichage à quai ou en station reprenant les informations essentielles (destination, heure de départ et quai) est clair pour la majorité des personnes.

 

Une signalisation pas toujours claire dans les bâtiments abritant les transports

Si prendre l’ascenseur ou le tapis roulant semble être un jeu d’enfant pour la majorité des Belges, la compréhension de la signalisation dans les gares ou les stations de métro est problématique pour 18% d’entre eux, en particulier chez les personnes porteuses d’un handicap.

 

Un obstacle de taille

Près de 20% des Belges ont des difficultés à monter ou descendre d’un transport lorsqu’il y a une différence de niveau entre le plancher et le quai, particulièrement chez les 55 ans et plus ou les personnes ayant un handicap reconnu ou une mobilité réduite. Ce pourcentage diminue à moins de 8% lorsque le plancher et le quai sont à même hauteur.

 

Georges Gilkinet, Vice-Premier ministre et ministre de la Mobilité : « Améliorer l’accessibilité des gares et des trains est une de mes priorités. Ce Gouvernement a décidé d’investir dans le rail, notamment pour faire des chemins de fer la colonne vertébrale de notre mobilité de demain. Je mettrai dès lors l’accessibilité au cœur des futurs contrats de service public de la SNCB et de performance d’Infrabel. Aujourd’hui, 78 gares sont accessibles de manière autonome et 161 sont équipées de quais adaptés d’une hauteur de 76cm. Chaque année, de plus en plus de gares seront équipées et adaptées pour arriver en 2030 à 250 gares accessibles de manière autonome couvrant ainsi 90% du flux des voyageurs. Se déplacer est une liberté. Et je veux contribuer à faciliter cette liberté pour tou.te.s. »

 

Aucune difficulté

Difficulté moyenne

Grande difficulté/ impossible

Pas d’application

Comprendre la signalisation dans les gares/stations de métro (chemin vers le bon quai, emplacement des ascenseurs, chemin vers la bonne sortie, etc.)

 

77,5%

16,5%

1,5%

4,5%

Lire et comprendre un écran/affichage reprenant la destination, l’heure de départ et le quai d’un train/tram/bus/métro

82,4%

12,3%

1,0%

4,3%

Lire et comprendre l'écran des automates de vente de billets

74,9%

17,6%

1,8%

5,8%

Manipuler les touches des automates de vente de billets

78,0%

14,2%

1,3%

6,5%

Comprendre les annonces faites dans un micro en présence de bruit de fond

54,9%

35,5%

6,7%

2,9%

Monter / descendre d’un bus/tram/train avec deux marches de différence par rapport au niveau du sol

77,2%

16,1%

2,3%

4,4%

Monter/descendre d’un métro/bus/tram/train lorsque le quai est à la même hauteur

87,8%

6,2%

1,2%

4,8%

Emprunter un escalator

92,0%

5,3%

1,2%

1,5%

Emprunter un tapis roulant

90,1%

5,3%

1,0%

3,6%

Emprunter un ascenseur

95,1%

2,8%

1,1%

1,0%

 

Au fil des années, de nombreuses améliorations ont été réalisées au niveau de l’accessibilité des infrastructures de transport afin de permettre à l’ensemble de la population d’accéder aux différents modes de déplacement. Des améliorations notables sont par exemple le rehaussement des quais ou encore les quais équipés de lignes guides podotactiles. Cependant, certains efforts peuvent encore être accomplis, notamment au niveau de la diffusion de l’information sur différents supports pour être accessible au plus grand nombre.

 

Méthodologie

L’enquête a été réalisée en ligne par la société iVOX, entre le 17 décembre et le 30 décembre 2019, auprès d’un panel de 2.000 répondants représentatifs de la population belge (genre, âge, région du domicile et niveau d’éducation).

 

Tous mobiles, un guide pour les usagers à mobilité réduite

Saviez-vous qu’il existe un guide concernant la mobilité et l’utilisation des transports par les PMR ? Notre SPF a développé un guide en ligne « Tous mobiles ! » qui centralise l’information au service du citoyen. Celui-ci regroupe tous les aspects liés à sa mobilité et aux transports sous forme de questions/réponses. L’usager peut renseigner les difficultés qu’il rencontre et se voir proposer des moyens de transport correspondant à sa situation personnelle.

 

Plus d’informations ?

Pour des données plus complètes relatives à cette enquête, vous pouvez prendre contact à l’adresse suivante :

 

SPF Mobilité et Transports 
Direction Mobilité - Service Études et Enquêtes  
E-mail : enquetewwv@mobilit.fgov.be