Semaine de la Mobilité - Le pont Suzan Daniel dédié à la mobilité douce !

Beliris construit actuellement un pont au-dessus du Canal de Bruxelles dans l'axe du boulevard Simon Bolivar et de la rue Picard. Il reliera ainsi le quartier de la Gare du Nord et le quartier de Tour & Taxis.  

 

C’est une première en région bruxelloise : il sera entièrement dédié à la mobilité douce, avec une voie pour les transports en commun et une réservée aux piétons et cyclistes. Ce projet, d’une importance majeure dans le développement de la zone du canal à Bruxelles, permettra aux usagers actifs et transports publics d’emprunter un itinéraire plus court et plus direct entre les axes structurants. Il crée des liaisons entre les quartiers et encourage la mobilité durable dans la ville. 

 

Photo: Beliris 

  

 

Un pont de 200 m de long  

Le pont, de type Bow String, ne se contente pas de relier les deux rives du canal. En effet, il relie le quai de Willebroeck, en passant à travers un projet de logements, jusqu’au quai des Péniches sur une longueur de 80m. Il passe ensuite au-dessus du quai des Péniches avec une travée en béton de 30m de long, au-dessus du canal avec une construction mixte acier-béton de 60m de portée et enfin au-dessus du quai des Matériaux avec une travée béton de 30m de long. 

 

Deux zones de circulation sont créées : une voie de transport public de 7 m de large en asphalte et une zone pour cyclistes et piétons de 6 m de large avec un revêtement en bois. Pour plus de sécurité, ces 2 voies seront séparées. La pente du pont sur toute sa longueur a été limitée à moins de 4 % pour le confort des personnes à mobilité réduite et des cyclistes. La hauteur du pont sera de 7 m au-dessus de l’eau, afin de laisser passer dans le futur des péniches avec trois niveaux de containers, et de 4 m au-dessus des quais, afin de garantir le passage des camions et spécifiquement du SIAMU.  

 

Les auteurs de projet du bureau Greisch ont également conçu un éclairage tant fonctionnel qu’architectural. On retrouve donc un éclairage au niveau des balustrades, des arcs, des câbles de suspension et des piliers. Des grilles dans le revêtement de sol permettent aussi de faire passer la lumière du jour vers les quais sous le pont.  

 

Plus d’infos dans le dépliant 

 

Un chantier d’envergure  

Durant l’année qui vient de s’écouler, les structures métalliques ont été produites par l'atelier Aelterman à Gand, spécialisé dans la construction métallique. Il s’agit des deux piliers qui soutiennent la travée principale du pont et des deux arches qui permettent au tablier en béton de franchir une si grande portée. L'entrepreneur Jan de Nul a de son côté construit les fondations profondes et les socles support des piliers sur le quai des Péniches et le quai des Matériaux. L'entrepreneur Van Laere a lui construit la rampe d'accès entre le quai des Péniches et le quai de Willebroeck.  

 

Le mois dernier, après une arrivée en bateau depuis leur atelier, les structures métalliques ont été déchargées sur le quai des Matériaux et assemblées sur la partie du tablier en béton déjà construite par Jan De Nul. Prochaine étape fin 2020 : le lancement du pont au-dessus du canal qui viendra alors s’ancrer sur ses piliers.  

 

Les travaux d’un montant de € 9,4 millions, études comprises, devraient être achevés à l’été 2021. 

 

Voyez la vidéo  

 

Photos: Beliris 

 

Un nom, une histoire  

Le nom du pont, Suzan Daniel, a été choisi par les citoyens bruxellois lors d’un processus participatif sur les réseaux sociaux, mené par la Ville de Bruxelles et Beliris. Suzan Daniel était une figure de proue du mouvement LGTB à Bruxelles, étant à l’origine du premier groupe homosexuel de Belgique créé en 1953. Elle est décédée en 2007 à 89 ans. C’est aussi la première  femme belge critique cinéma. Cet hommage met en avant les  liens à créer entre les différents quartiers, symboliquement représenté par ce pont.  

 

La mobilité durable encouragée  

Cet été, Beliris a aussi débuté la construction de deux autres passerelles cyclo-piétonnes au-dessus du canal de Bruxelles. L’une se situe à deux pas de la station de métro Comte de Flandre, l’autre à hauteur de la Porte de Ninove en face du bâtiment Belle-Vue. Elles relient la Ville de Bruxelles et Molenbeek-Saint-Jean et permettront des liaisons plus sécurisantes et plus rapides pour les cyclistes et les piétons.