Trottinettes électriques : quelle conduite adopter ?

Depuis quelques mois, les trottinettes électriques ont investi les rues de plusieurs de nos grandes villes. Le SPF Mobilité et Transports souhaite rappeler quelques règles du code de la route pour un été en toute sécurité au guidon de ce nouveau moyen de déplacement.


Vitesse

L’utilisateur de trottinette est considéré comme un cycliste dès lors qu’il roule plus vite que l’allure du pas. Il doit donc respecter les mêmes obligations, c’est-à-dire rouler sur les pistes cyclables ou, à défaut, sur la chaussée, et respecter la signalisation.


A l’allure du pas, une trottinette doit suivre les mêmes règles que les piétons, à savoir : emprunter les trottoirs, traverser sur les passages pour piétons, respecter les feux quand il y en a, etc.


Attention, la vitesse maximale par construction des trottinettes électriques ne peut pas dépasser les 25 km/h. En effet, les trottinettes capables de rouler plus vite sont interdites sur la voie publique.

 

Respect du code de la route

Il n’est pas nécessaire d’être titulaire d’un permis de conduire pour rouler à trottinette, mais il faut bien entendu respecter le code de la route.

  
Une personne se déplaçant en trottinette est donc tenue :

  • De ne pas causer de gêne ou de danger pour les autres usagers ;
  • De rouler à l’allure du pas dans les zones piétonnes ;
  • De ne pas emprunter les routes pour automobiles et autoroutes (interdiction donc d’emprunter les tunnels bruxellois).

 

Dans les rues cyclables, les utilisateurs de trottinettes électriques ont les mêmes droits et obligations que les cyclistes. Ils peuvent également emprunter les sens interdits si la signalisation le permet pour les vélos.


Enfin, il est interdit de circuler en trottinette électrique dans les gares et bâtiments publics.

 

Stationnement

La trottinette électrique ne peut pas être placée à un endroit où elle gênerait la circulation des autres usagers. De plus, il faut tenir compte de la réglementation locale.

 

Sécurité

Le code de la route ne prévoit pas d’âge minimum pour rouler en trottinette. Bien entendu, les usagers sont tenus de respecter les conditions d’utilisation des sociétés qui en mettent à disposition en libre-service. Le port d’un casque de vélo n’est pas obligatoire mais vivement conseillé.


La conduite sous influence de l’alcool est par contre totalement interdite car les utilisateurs de trottinettes électriques sont soumis aux mêmes règles que les conducteurs (pas plus de 0,5 g d’alcool dans le sang). De même, il n’est pas autorisé de rouler avec son smartphone à la main.


En outre, entre la tombée et le lever du jour et lorsqu’il n’est plus possible de voir distinctement jusqu’à une distance d’environ 200 mètres, un utilisateur de trottinette est tenu d’allumer un feu blanc ou jaune à l’avant et un feu rouge à l’arrière. Cet éclairage peut être placé sur les vêtements ou un sac à dos, par exemple.


Enfin, veuillez noter qu’une assurance RC familiale est vivement conseillée pour couvrir les dommages causés à autrui.