Enquête Monitor : quelles sont les habitudes de mobilité des belges ?

En 2017, le SPF Mobilité et Transports et l’institut Vias ont réalisé une grande enquête visant à mieux connaître les habitudes de mobilité des belges. Cette enquête, qui fait suite à deux autres menées respectivement en 2001 et 2012, a été menée auprès de 10.632 personnes dans notre pays. 

 

Avant la sortie du rapport complet en 2019, retrouvez déjà ci-dessous quelques grandes tendances. 

 

La voiture reste le mode de déplacement le plus prisé 

La voiture est utilisée comme mode principal dans 61% des déplacements. Elle représente 74% des kilomètres parcourus par les belges. Toutefois, en comparaison avec les précédentes enquêtes (Mobel 2001 et Beldam 2012), il s’agit d’une diminution. En effet, en 2012, 65% des déplacements étaient effectués en voiture. 

 

Dans 26% des déplacements, les modes actifs constituent le mode principal : 12% pour le vélo (contre 8%  seulement, en  2012) et 14% pour la marche. Quant aux transports en commun (train, métro, tram ou bus), ils représentent 11% des déplacements. 

 

Le vélo est plus populaire en Flandre 

On constate que selon la région du domicile, des différences notables existent en matière d’habitudes de déplacement. L’utilisation du vélo est beaucoup plus importante chez les Flamands (7% des kilomètres parcourus) que chez les Wallons (1%) ou les Bruxellois (2%). 

 

Un mode de déplacement en fonction de la distance à parcourir 

La distance à parcourir a une grande influence sur le mode choisi pour se déplacer. Sans surprise, la marche est le mode le plus utilisé pour les déplacements de moins d’un kilomètre. Toutefois, il est inquiétant de constater que 17% de ces petits déplacements sont encore effectués en voiture. 

 

La part des déplacements en voiture est la plus importante entre 10 et 50 kilomètres où elle frôle les 80%. 

 

Pic de fréquentation aux heures de pointe 

On observe clairement deux pics, correspondant aux heures de pointe du matin et du soir, pendant lesquels le nombre de personnes qui se déplacent est le plus grand. Le pic du soir est plus long et plus important (de 15h à 18h) que celui du matin (de 7h à 9h). Pendant ce dernier, les déplacements autres que les trajets domicile-travail sont peu nombreux.  

 

Retrouvez tous les détails de ces premières tendances dans  notre rapport (PDF, 539.76 Ko).