Atelier préparatoire du projet interfédéral aux données des transports de personnes

Fin 2019, la Belgique doit créer un point d’accès national aux données des transports de personnes. Le comité de pilotage de ce projet interfédéral organise un atelier et convie tous les acteurs concernés, privés et publics, ce 10 décembre 2018 à Bruxelles.

 

La Belgique a pour obligation de créer un point d’accès national aux données des transports, tous types confondus. Pour cela, elle dispose d’un délai d’un an. Ce point d’accès national découle du Règlement délégué de la Commission européenne du 31 mai 2017, pour la mise à disposition, dans l'ensemble de l'Union, de services d'informations sur les déplacements multimodaux (UE 2017/1926).

 

Ce projet concerne tous les modes de transport de personnes : terrestre, aérien et maritime. En effet, l’objectif du point d’accès national est de permettre aux fournisseurs de services d'information de voyage et aux producteurs de cartes digitales de développer des planificateurs de voyages multimodaux. Cela facilitera les déplacements de porte à porte dans l’Union européenne et favorisera le transfert (multi)modal.  

 

Dans un premier temps, pour fin 2019, les opérateurs de transport régulier et les fournisseurs de services de transport à la demande, ainsi que les autorités publiques de transport et les gestionnaires d’infrastructures devront fournir bon nombre de données concernant les déplacements au point d’accès national. Cette première partie du projet est co-financée par un fonds européen.

 

Lors d’un atelier le 10 décembre, nous souhaitons sensibiliser les parties prenantes concernées des secteurs privé et public et d’envisager avec elles les besoins relatifs à la mise en œuvre de ce point d’accès national. Les autorités publiques concernées suivront attentivement la discussion et prendront en compte les résultats pour l’élaboration du futur point d’accès national sur les données multimodales.

 

L’évènement est ouvert à tout acteur impliqué dans l’information sur les déplacements : les fournisseurs de données décrits ci-dessus et les utilisateurs de ces données, tels que les fournisseurs de services d’information sur les transports. Retrouvez ici les détails pratiques et les modalités d’inscriptions à l’atelier.

 

A propos

Ce communiqué est publié à l’initiative du Comité belge de pilotage STI.

 

Ce Comité, formé suite à l’accord de coopération du 15 juillet 2014 entre l’Etat belge, la Région flamande, la Région wallonne et la Région de Bruxelles-Capitale, coordonne la mise en œuvre de la directive 2010/40/UE du Parlement européen et du Conseil du 7 juillet 2010 concernant le cadre pour le déploiement de systèmes de transport intelligents (STI) dans le domaine du transport routier et d'interfaces avec d'autres modes de transport.