Le Ministre Bellot à la rencontre de Lyon et de sa « smart mobility »

 

 

Notre Ministre de la Mobilité veille à favoriser l’éclosion de solutions innovantes permettant d’améliorer la mobilité des biens et des personnes au sein de nos villes et dans leur périphérie. A ce titre, il suit avec attention les projets novateurs émergents partout en Europe afin d’y trouver une source d’inspiration. Ceux mis en place à Lyon ont suscité son intérêt et l’ont poussé à s’y rendre les 6 et 7 février prochains.

Nos collègues de la Direction Politique de la Mobilité durable et ferroviaire ont préparé le programme de visites de notre Ministre et deux d’entre-deux l’accompagneront sur place afin d’échanger avec les autorités locales et les responsables de projets.

 

 

 

Le grand Lyon : un modèle semblable à celui de Bruxelles

La Métropole de Lyon est une collectivité territoriale unique en France. Elle rergroupe la Communauté urbaine de Lyon et les 59 communes qui composent le territoire du Grand Lyon. Le nombre d’habitants est de 1.300.000 sur 538 km2. S’il on considère plus particulièrement la ville de Lyon et sa proche banlieue, ceci en fait un modèle proche du modèle bruxellois en terme de densité de population et de relief vallonné. Cette métropole constitue donc un point de comparaison et d’inspiration idéal pour nos responsables politiques. Surtout quand on sait que la pression automobile y a baissé de 20 % en 10 ans.

La Métropole de Lyon se veut par ailleurs une agglomération moderne en adéquation avec les nouveau défis qui lui sont imposés en matière d’urbanisme, d’environnement et de mobilité notamment. Les pouvoirs publics ont donc investi massivement dans divers projets où la mobilité et les technologies innovantes occupent une place centrale. Concrètement, pour la période 2015-2020, quelques 833 millions d’euros, sur les 3,5 milliards d’investissements pour le grand Lyon, ont été consacrés à la mobilité au sens large, au travers entre-autres du financement de projets innovants.

www.grandlyon.com

 

Quels projets innovants ?

Dans le cadre des principaux projets mis en place à Lyon, notre Ministre et sa délégation auront l’occasion de tester certains outils parmi les plus novateurs au cours des deux journées de visite.

 

Optimod’Lyon – pour trouver le parcours le plus efficace

Optimod’Lyon est décrit par ses concepteurs comme « 1er GPS urbain multimodal ». Cette application mobile donne accès à l’ensemble des informations mobilité de l’agglomération depuis un smartphone. Elle vous calcule le parcours  un calculateur multimodal temps réel et des alertes pendant le trajet. Elle intègre une prédiction du trafic à 30’ et 1h. Le pendant internet de cette application est le portail Onlymoov qui intègre lui-aussi toutes les informations sur la mobilité et le calculateur d’itinéraire multimodal en temps réel.

www.optimodlyon.com

 

Opticities

Opticities est un projet européen initié et coordonné par la Métropole de Lyon. Il réunit 25 partenaires publics et privés autour de 6 villes européennes : Lyon, Madrid, Turin, Göteborg, Birmingham et Wroclaw. Le projet s’est étalé sur 3 ans (2013-2016) pour un budget de 13 millions d’euros. Ce projet, davantage circonscrit à l’échelle expérimentale, s’est concrétisé du côté de la Métropole de Lyon, par la mise en place d’un outil de collecte de données par analyse vidéo, une solution de covoiturage dynamique (mise en relation des conducteurs et des usagers en temps réel) et la gestion des feux basée sur la prédiction du trafic à 1h.

www.opticities.com

 

NAVLY, les navettes sans chauffeur et 100 % électrique

NAVLY a mis en circulation depuis septembre 2016 deux navettes autonomes (sans chauffeur) et 100 % électrique dans l’éco-quartier de la Confluence. Ce quartier est amené à subir de profonde mutations (urbanisation) pour en faire à terme une extension du centre-ville. A une vitesse moyenne de 15 km/h, les navettes parcourent 1350 mètres avec 5 arrêts dont 2 terminus. Les navettes, dont la capacité est de 15 personnes, pourraient ainsi transporter 400 à 1000 personnes par jour avec un passage toutes les 10 minutes en heure de pointe et de 20 minutes le reste de la journée. L’expérience, gratuite, est amenée à durer un an.

http://navya.tech/