De nouvelles règles concernant les eaux de ballast favorisent une meilleure protection des écosystèmes contre les espèces animales invasives

Le 8 septembre 2017, la convention sur la gestion des eaux de ballast entre en vigueur. Notre pays s’engage dans la lutte contre les espèces allogènes envahissantes qui aboutissent dans notre environnement par les eaux de ballast et menacent ainsi nos espèces animales. 

 

Quand des navires ne sont pas chargés ou pas entièrement chargés, de l’eau est pompée dans des citernes à ballast afin d’améliorer le tirant d’eau, la stabilité et la manœuvrabilité du navire. Dans ces eaux de ballast, des organismes vivants atterrissent dans les citernes à ballast du navire. L’espèce et le type d’organisme vivant varie énormément d’une région à l’autre. Lors d’un nouveau chargement du navire, ces organismes vivants survivent dans les citernes à ballast et sont à un moment donné déversés ailleurs dans les eaux.

 

En pratique, cela signifie que des organismes sont dispersés dans le monde entier. Cela pourrait constituer une véritable menace pour les écosystèmes existants. Par exemple, lorsque les animaux voyagent vers des endroits où ils n’ont pas de prédateurs naturels. L’exemple le plus connu est celui du crabe chinois qui menace notre écrevisse européenne et endommage même la défense de nos rivages.

Pour couper court à ces espèces allogènes envahissantes, la convention sur la gestion des eaux de ballast entre en vigueur le 8 septembre. Concrètement, les armateurs doivent établir un « Ballast Water Management Plan » qui les oblige à suffisamment préparer les équipages des navires, à remplir un carnet et à prévoir une installation d’épuration des eaux à bord. La convention impose des dispositions particulières auxquelles ces installations doivent répondre.

 

Plus d’info sur notre site internet:

https://mobilit.belgium.be/fr/navigation/convention_des_eaux_de_ballast

 

Un petit film en anglais, consacré à la Convention internationale de l’OMI (Organisation maritime internationale) sur les eaux de ballast, est disponible sur: