Loi 0,2 promille

A partir du 1er juillet 2014, un certain nombre d’adaptations à la loi relative à la police de la circulation entrent en vigueur. La police pourra faire usage d’appareils de « sampling » capables de détecter l’alcool dans l’air expiré, afin d’augmenter l’efficacité des contrôles. A côté de cela, les véhicules qui ne sont pas en ordre de contrôle technique et non assurés pourront être dépistés au moyen de « caméras intelligentes » (ANPR).

A partir du 1er janvier 2015 la limite d’alcool autorisée est abaissée à 0,2 pour mille pour les conducteurs professionnels (conducteurs de camions, autobus, autocars et d’autres véhicules qui transportent des personnes à titre professionnel tels que les chauffeurs de taxis, de minibus, de transport scolaire). En outre, si un contrevenant commet, une nouvelle fois au cours d’une période de trois ans, une  infraction grave déterminée (entre autres en matière de drogue, d’alcool, de vitesse), il sera, à partir de l'année prochaine, puni plus sévèrement pour une récidive avec, au minimum, une déchéance du droit de conduire de trois mois et l’obligation de repasser des examens.

Plus d’informations sur le site web code-de-la-route.be.