Equipement

L’équipement prescrit à bord des bâtiments de plaisance dépend de l’endroit où l’on navigue. Grosso modo, on peut distinguer les eaux maritimes (mer territoriale, ports de mer, Escaut maritime inférieur, port de Gent, Gent-Terneuzen, Zeebrugge-Brugge et Oostende-Brugge) des eaux intérieures.

Eaux maritimes belges

Bâtiment de plaisance à l’exception des canoës, kayaks et planches à voile

  • Engins de sauvetage: une brassière pour chaque personne embarquée, une bouée de sauvetage lumineuse si le bâtiment navigue durant la nuit, des signaux de détresse efficaces comprenant des fusées.
  • Instruments nautiques : un compas magnétique, des feux de navigation, une corne de brume et une sonde à main.
  • Matériel d’armement : une ancre, un marteau, une gaffe, une pompe ou une écope, un nombre suffisant d’avirons avec leurs dames, 20 mètres de filin pour manoeuvres courantes, une lampe électrique permettant de donner des signaux lumineux, un extincteur (pour les yachts à moteur), un jeu de voiles complet (pour les voiliers).
  • Matériel sanitaire : une boîte étanche contenant le nécessaire à pansements et autres produits pharmaceutiques courants.
  • Documents : lettre de pavillon, double de la police d'assurance, règlements de navigation, annuaire des marées, cartes marines mises à jour.

Canoë et kayak

  • Engins de sauvetage : une bouée de sauvetage pneumatique ou des coussins pneumatiques.
  • Instruments nautiques : un petit cornet de brume ou un sifflet à deux tons.
  • Matériel d’armement : une pagaie de réserve pour embarcation monoplace, une amarre de 10 mètres minimum, des coussins à air triangulaires à l’avant et à l’arrière (pour bateaux pliants), un petit croc d’amarrage, éventuellement la plaque numérotée de l’association à laquelle il appartient ou dont leur propriétaire est membre.

Planche à voile et kitesurf

  • Engins de sauvetage : le port d’une combinaison isothermique est obligatoire.
  • Matériel d’armement : deux feux automatiques à main dans un emballage étanche à l’eau un système d’attache du mât à la planche.

Eaux intérieures : à l’exception de la Meuse mitoyenne et du canal Bruxelles-Escaut

Bâtiment de plaisance

(exceptions: embarcation à rames et embarcation destinée à l’enseignement de l’aviron, canoë et kayak, gondole et pédalo, planche à voile, planche de surf, bateau gonflable non équipé pour recevoir un moteur, radeau, longueur

  • Engins de sauvetage : une ceinture de sauvetage, un coussin ou un gilet de sauvetage pour chaque personne embarquée; les personnes se déplaçant en véhicule nautique à moteur doivent porter une brassière.
  • Instruments nautiques : mariphone pour un bateau à moteur de plus de 7 m de long.
  • Matériel d’armement (à l’exception des véhicule nautiques à moteur ) : une ancre ou un grappin, une pompe ou écope, un moyen de propulsion de réserve, 2 cordes chacune au moins égale à la longueur du bateau, un extincteur à poudre (pour les yachts à moteur).

Eaux intérieures : Meuse mitoyenne et du canal Bruxelles-Escaut

Bâtiment de plaisance

  • Engins de sauvetage : une ceinture de sauvetage, un coussin ou un gilet de sauvetage pour chaque personne embarquée.
  • Instruments nautiques : corne de brume ou avertisseur sonore.
  • Matériel d’armement : une ancre ou un grappin, une pompe ou écope, une ou plusieurs pagaies ou avirons, 2 cordes (30met 10m), un extincteur à poudre (pour les yachts à moteur).

Conseils en matière d’équipement

La Police maritime, en collaboration avec le SPF mobilité et Transports, a mis sur pied une campagne de prévention (voir publications ci-dessous). Cette campagne est destinée à informer le plaisancier sur les moyens d’exercer son hobby de manière sûre .