La navigation durable

La Belgique est un pays densément peuplé, au centre de l’Europe. Les ports belges sont de classe internationale. Ils permettent, avec les routes maritimes internationales, de former une voie d’accès européenne vers le reste du monde. La navigation joue également un rôle prépondérant au sein du commerce international. Elle est donc indispensable à notre prospérité. Chaque année, 150 000 navires traversent la partie belge de la Mer du Nord. Il s’agit tout aussi bien de trafic de transit que de trafic en provenance et à destination des ports belges (entre autres, ceux d’Anvers, de Gand et de Zeebruges). 

 

Les chiffres sur notre flotte maritime soulignent également l’importance de la navigation en Belgique. La flotte marchande battant sous pavillon belge comprend tous les types de navires importants, comme les vraquiers, les porte-conteneurs, les cargos, les méthaniers et les pétroliers. En mars 2021, la flotte marchande comptabilisait un total de 91 navires. Cela représente une jauge brute de près de 6 millions et un port en lourd de plus de 9,8 millions. De plus, les dragueurs sont également de classe internationale. Quotidiennement, plus de 5500 personnes travaillent en mer à bord des navires belges.  

 

En tant que représentante de la Belgique dans les discussions européennes et internationales concernant la navigation, la DG Navigation joue un rôle-clé pour assurer une meilleure durabilité de ce secteur. Elle agit, pour cela, en étroite collaboration avec le secteur et le ministre compétent pour la Mer du Nord. C’est notamment de cette façon que le plan pour la navigation durable a été élaboré.  

 

N’hésitez pas à jeter un coup d’œil aux mesures du plan pour la navigation durable ( français (PDF, 477.45 Ko) |  anglais (PDF, 280.88 Ko)). 

 

Etudes

Study on decarbonisation of the Belgian maritime sector for small vessels (< 5000 GT) 

Cette étude a été réalisée en vue d’identifier les initiatives qui existent et celles qui pourraient être prises afin de décarboniser le secteur de la navigation en Belgique, avec un focus sur les navires de moins de 5000 GT. 

 

 Consultez le rapport final de l’étude. (PDF, 2.75 Mo)

 

 Présentation du workshop « Decarbonization of maritime shipping in Belgium – Practical solutions ». (PDF, 1.37 Mo)