FAQ

1. Avant de commencer

1.1 Quel est le but de cette enquête ?

1.2 Quel est l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 ?

1.3 Quelle est la date limite pour introduire l’enquête ?

1.4 A quel moment est-il préférable de réaliser l’enquête ?

1.5 L’enquête est-elle obligatoire et à qui s’adresse-t-elle ?

1.6 Je n’ai pas participé aux enquêtes précédentes. Puis-je encore participer à l’enquête de 2021 ?

1.7 Je dois aussi présenter un plan de déplacements d’entreprise pour la Région de Bruxelles-Capitale. Quel est le lien entre les deux obligations ? 

1.8 Que se passe-t-il si je ne remplis pas l’enquête bien que j’y sois légalement contraint ?

1.9 Nous n’avons jamais reçu le courrier officiel

1.10 Cette obligation revient-elle souvent ?

2. Calcul du nombre de travailleurs

2.1 Comment savoir si mon entreprise occupe en moyenne plus de 100 travailleurs ?

2.2 Mon entreprise/institution compte moins de 101 travailleurs, pourtant nous avons reçu une demande de participation.

2.3 Nous sommes une école comptant moins de 101 travailleurs ou enseignants. Malgré tout nous avons reçu une demande de participation.

2.4 Comment savoir si je dois remplir une enquête pour une unité d’établissement déterminée ?

2.5 Dois-je remplir un formulaire si aucune unité d’établissement n’atteint le chiffre de 30 travailleurs (bien que le total dépasse les 100) ?

2.6 Les unités d’établissement comptant moins de 30 travailleurs peuvent-elles aussi participer à l’enquête (par exemple afin de traiter sur un pied d’égalité tous les travailleurs de mon entreprise/institution) ?

2.7 Les travailleurs absents (pour une longue durée : maladie, congé de maternité,…) doivent-ils être comptabilisés pour le calcul de la limite des 30 travailleurs par unité ?

2.8 Les stagiaires doivent-ils être inclus dans l’enquête ?

2.9 Est-ce que les travailleurs au chômage partiel doivent être comptés ?

2.10 Est-ce que les travailleurs qui télétravaillent en permanence comptent dans le total du nombre de travailleurs de lunité ?

2.11 Comment doit-on compter les externes (B) dans l’enquête ?

2.12 Quelle est la différence entre (B) et (B’) ?

2.13 Comment compter les nombres de travailleurs (A) et (B) pour une école ?

2.14 Comment compter le nombre de travailleurs (A) et (B) pour une agence d’intérim ?

2.15 Les travailleurs qui habitent à l’étranger doivent-ils aussi être repris dans l’enquête ? Comment les inclure dans le tableau 3.2 ?

3. L’application interne : formulaire pour l’employeur et consultation des travailleurs

3.1 Où puis-je trouver l’application électronique ?

3.2 Quand l’application est-elle disponible ?

3.3 Comment puis-je me connecter à l’application ?

3.4 Normalement, un secrétariat social ou un prestataire de services introduit mes données de sécurité sociale. Que dois-je faire pour cette enquête sur la mobilité ?

3.5 Toutes les unités d’établissement (sites de l’entreprise) n’apparaissent pas à l’écran. Que dois-je faire ?

3.6 Le nombre de travailleurs selon l’ONSS n’est pas correct.

3.7 Que faire quand je ne retrouve pas les données de l’ONSS sur le nombre de travailleurs par unité dans l’application ou quand ils sont incorrects ?

3.8 Comment puis-je remplir le formulaire online et commencer la consultation des travailleurs ?

3.9 Puis-je regrouper les travailleurs de différentes unités d’établissement dans un seul formulaire d’enquête ?

3.10 Comment puis-je rassembler les données par travailleur (modes de transport, télétravail) en interne dans mon organisation ?

3.11 Est-ce que la consultation des travailleurs se déroule de façon anonyme ?

3.12 Les résultats de la consultation des travailleurs peuvent-ils encore être adaptés par le responsable de la mobilité de l’organisation ?

3.13 Comment remplir le formulaire pour les travailleurs qui sont en permanence en télétravail à cause de la crise sanitaire ?

3.14 Que faire si le travailleur a fait du télétravail pendant la majeure partie de l'année, et qu’il revient seulement maintenant travailler à son lieu de travail habituel ?

3.15 Comment et à qui dois-je demander un avis sur l’enquête ?

3.16 Puis-je envoyer les formulaires remplis par la poste ou par e-mail ?

4. Après envoi du questionnaire

4.1 Puis-je encore adapter une enquête déjà validée ?

4.2 Comment recevoir les résultats de l’enquête ?

Vous avez des questions complémentaires ?

 

1. Avant de commencer

1.1 Quel est le but de cette enquête ?

L'objectif de l'enquête est de mieux connaître la mobilité de l'entreprise et des travailleurs. D’une part pour informer les responsables politiques (les opérateurs de transports en commun, les concepteurs et gestionnaires des plans communaux de mobilité, etc.). D’autre part pour encourager les améliorations en matière de mobilité par le biais d'un dialogue entre l'employeur et ses employés (ou leurs représentants).

 

1.2 Quel est l’impact de la crise sanitaire du Covid-19 ?

Normalement, l'enquête fédérale sur les déplacements domicile-travail a lieu tous les 3 ans et devait se dérouler à partir du 30 juin 2020. En raison de la crise sanitaire, l'enquête a été reportée d'un an et a lieu du 30 juin 2021 au 28 février 2022 au plus tard (délai prolongé). 

 

Bien que la date de début de l'enquête soit le 30 juin, nous conseillons de ne récolter les données et de n’interroger les travailleurs qu’à partir de septembre, en espérant que l'impact de la crise sanitaire sur les chiffres sera moindre et que les mesures de télétravail obligatoire se seront assouplies.

 

En plus des travailleurs qui se rendent régulièrement vers l’unité, ceux qui travaillent à domicile en raison de la crise sanitaire seront cette année également inclus dans l'enquête.

 

Le SPF fournit une application Internet qui permet à l'employeur d'interroger ses employés en ligne. Vous trouverez l'outil en ligne à l'adresse  https://mobilit.belgium.be/fr/mobilite/domicile_travail.

 

1.3 Quelle est la date limite pour introduire l’enquête ?

La date limite est le 28 février 2022 au plus tard (délai prolongé). 

Étapes à suivre (voir aussi question 2.10) :

  1. vous récoltez les données et vous complétez le formulaire en ligne (mais vous ne l'envoyez pas encore)
  2. au moins 2 mois avant la date limite, vous soumettez le formulaire pour avis aux représentants des travailleurs : le conseil d’entreprise (secteur privé) ou le comité de concertation (secteur public) ou par défaut la représentation syndicale ;
    s’il n’y a pas de conseil d’entreprise, de comité de concertation ou de délégation syndicale, les travailleurs doivent être informés des résultats de l’enquête
  3. l’instance représentant les travailleurs examine l’enquête et vous remet son avis
  4. vous envoyez le formulaire complété au SPF Mobilité et Transports via l’application électronique.

1.4 A quel moment est-il préférable de réaliser l’enquête ?

Le SPF fournit une application Internet qui permet à l'employeur d'interroger ses travailleurs en ligne. Vous trouverez l'outil en ligne à l'adresse  https://mobilit.belgium.be/fr/mobilite/domicile_travail/enquete_2021.

 

Nous conseillons de ne récolter les données et de n’interroger les travailleurs qu’à partir de septembre, en espérant que l'impact de la crise sanitaire sur les chiffres sera moindre et que les mesures de télétravail obligatoire se seront assouplies.

 

1.5 L’enquête est-elle obligatoire et à qui s’adresse-t-elle ?

Oui, elle est obligatoire pour les employeurs (tant du secteur privé que du secteur public) ayant plus de 100 travailleurs à leur service (moyenne de 4 trimestres avec comme dernier jour le 30 juin 2020). Ces employeurs doivent compléter un formulaire pour chaque unité d’établissement ayant au moins 30 travailleurs.

 

1.6 Je n’ai pas participé aux enquêtes précédentes. Puis-je encore participer à l’enquête de 2021 ?

Oui, bien sûr. L’obligation légale demeure.

 

1.7 Je dois aussi présenter un plan de déplacements d’entreprise pour la Région de Bruxelles-Capitale. Quel est le lien entre les deux obligations ? 

Si vous occupez au moins 100 personnes sur un même site en Région bruxelloise, vous êtes tenu de réaliser un plan de déplacements d’entreprise (PDE) pour ce site (http://www.environnement.brussels/thematiques/mobilite/les-plans-de-deplacements). Vous utilisez pour cela l’application mise à disposition par Bruxelles Environnement.

 

Une partie des informations est commune aux deux obligations. Dès lors, si vous complétez le formulaire PDE et l’envoyer à Bruxelles Environnement, vous ne devez plus répondre au diagnostic fédéral pour le site concerné.

 

Attention, ceci implique néanmoins que vous ajoutiez les références de l'avis du conseil d'entreprise (qui est obligatoire pour le fédéral) dans le formulaire PDE.

 

Pour les unités situées à Bruxelles qui comptent entre 30 et 100 travailleurs, et pour les unités de plus de 30 travailleurs situées en Flandre et en Wallonie, vous devez uniquement remplir l’enquête fédérale.

 

1.8 Que se passe-t-il si je ne remplis pas l’enquête bien que j’y sois légalement contraint ?

Étant donné que les résultats de l’enquêtes doivent être soumis au conseil d'entreprise (art. 15 de la Loi du 20 septembre 1948), les sanctions prévues par l’article 191 du Code pénal social du 6 juin 2010 s’appliquent.

 

1.9 Nous n’avons jamais reçu le courrier officiel

Si vous êtes concerné par l’obligation légale (voir question 1.3), vous êtes obligé de participer à l’enquête. Vous pouvez demander une copie de la lettre via le helpdesk, en mentionnant votre numéro d’entreprise.

 

1.10 Cette obligation revient-elle souvent ?

Tous les 3 ans : 2005, 2008, 2011, 2014, 2017. Exceptionnellement et en raison de la crise sanitaire du Covid-19, l’enquête prévue en 2020 a été reportée d’un an.

 

2. Calcul du nombre de travailleurs

2.1 Comment savoir si mon entreprise occupe en moyenne plus de 100 travailleurs ?

Pour les entreprises de droit privé :

Le calcul se fait comme suit et est approximativement égal aux équivalents temps plein (voir arrêté royal du 15 mai 2003 relatif aux conseils d’entreprise et aux comités pour la prévention et la protection au travail).

Vous prenez la période de 4 trimestres se terminant le 30 juin 2021 (donc du 1er juillet 2020 au 30 juin 2021 inclus). Pour chaque travailleur, vous comptez le nombre de jours dans cette période entre le début et la fin de son contrat. Ce résultat est ensuite divisé par 365. Pour les travailleurs dont le contrat a déjà débuté le 1er juillet 2020 (ou avant) et continue encore le 30 juin 2021, le résultat sera donc 1.

Exception : lorsque l'horaire d'un travailleur est inférieur à 3/4 d'un horaire à temps plein, le résultat pour ce travailleur sera divisé par 2.

Pour les travailleurs intérimaires, le calcul est similaire, sauf que l'on compte le seul trimestre se terminant le 30 juin 2021 et on divise par 92 au lieu de 365. Le résultat est additionné aux autres travailleurs.

 

Pour les services publics et les entreprises publiques autonomes :

La moyenne des travailleurs est le nombre de membres du personnel statutaire et contractuel (avec un contrat de travail depuis au moins un an) qui sont en service au 30 juin 2021 (Art.1, alinéa 3 de l’Arrêté Royal du 16 mai 2003 concernant l’exécution du chapitre XI de la loi programme du 8 avril 2003 concernant le rassemblement des données sur les déplacements domicile-travail des travailleurs).

 

Attention :

  • Ce nombre sert uniquement à savoir si vous devez ou non compléter l’enquête ; l'enquête elle-même porte sur le nombre de personnes qui travaillent réellement dans l’unité concernée.

  • Les travailleurs externes (= travailleurs payés par un autre employeur) ne doivent pas être comptabilisés dans ce calcul (> 100) mais doivent l'être dans le calcul du nombre de travailleurs par unité (au moins 30).

 

2.2 Mon entreprise/institution compte moins de 101 travailleurs, pourtant nous avons reçu une demande de participation.

Assurez-vous que vous utilisez le bon mode de calcul et n’oubliez pas de tenir compte des travailleurs intérimaires (voir question précédente).

Si vous ne dépassez pas les 100 travailleurs, envoyez un mail à enquetewwv@mobilit.fgov.be ou un courrier au "Service public fédéral Mobilité et Transports, Direction Mobilité, rue du Progrès 56, 1210 Bruxelles".

Précisez le nom et le n° BCE de l'entreprise/institution et signalez que l'entreprise/institution ne comptabilise pas plus de 100 travailleurs.

 

2.3 Nous sommes une école comptant moins de 101 travailleurs ou enseignants. Malgré tout nous avons reçu une demande de participation.

Le nombre de travailleurs (enseignants inclus) doit être envisagé au niveau du pouvoir organisateur. Une école communale par exemple, est une unité d'établissement de la commune (pouvoir organisateur). Si le pouvoir organisateur arrive au total à plus de 100 travailleurs (enseignants compris), il devra participer à l'enquête pour chaque unité d'établissement (ou école) comptant au moins 30 travailleurs (enseignants compris).

 

2.4 Comment savoir si je dois remplir une enquête pour une unité d’établissement déterminée ?

Un formulaire doit être complété pour chaque unité où se rendent au moins 30 travailleurs (internes et externes) au moins deux jours par semaine dans des circonstances normales (hors crise sanitaire). Exemple : les travailleurs de chantier, les représentants qui viennent le matin chercher leur matériel à l'unité d'établissement puis reviennent le déposer le soir seront comptabilisés. Si, en temps normal, ils partent de chez eux pour se rendre directement au chantier ou chez le client, ils ne seront pas comptabilisés.

Si la somme du nombre de travailleurs est 30 ou plus, un formulaire doit être complété pour l'unité d'établissement.

 

Attention : pour l’édition 2021, exceptionnellement, les travailleurs qui sont en télétravail permanent en raison de la crise sanitaire, mais qui, en temps normal, se rendent au moins deux jours par semaine vers l’unité, sont comptabilisés.

 

La figure ci-dessous donne des exemples d’unités d’établissement pour lesquelles il est obligatoire (vert) ou non (rouge) de réaliser une enquête :

 

 

 

Employeur 1

Au total, l’employeur occupe plus de 100 travailleurs. Vous devez donc vérifier combien de travailleurs se rendent à chaque unité d'établissement au moins 2 jours par semaine en situation normale (hors crise sanitaire).

 

Comme ce nombre est supérieur ou égal à 30 pour les unités d'établissement 1 et 2, un formulaire doit être complété pour ces deux unités.

 

Pour l'unité d'établissement 3, seuls 20 travailleurs se rendent effectivement vers l'unité au moins 2 jours par semaine. Compléter un formulaire pour cette unité n’est donc pas obligatoire. Vous devez donc indiquer, pour l'unité d'établissement en question, via l'application Internet, combien de travailleurs (dans cet exemple 20) se rendent vers l'unité d'établissement au moins deux jours par semaine (via (A), (B) et (B')). De cette manière, il est clair pour le SPF Mobilité et Transports qu'une enquête sur les déplacements domicile-travail ne sera pas réalisée pour l'unité d'établissement concernée.

 

Employeur 2

Au total, l’employeur occupe plus de 100 travailleurs. Vous devez donc vérifier combien de travailleurs se rendent à chaque unité d'établissement au moins 2 jours par semaine en situation normale (hors crise sanitaire).  

 

Dans la première unité d'établissement, moins de 30 travailleurs font le déplacement au moins 2 jours par semaine. Aucune enquête ne doit être réalisée pour cette unité d'établissement. Une centaine d'autres travailleurs de l’employeur n'ont pas d'unité d'établissement fixe et ne rentrent donc pas en compte.

 

Aucune enquête ne doit être réalisée par l’employeur. Si vous avez reçu une lettre ou un e-mail du SPF Mobilité et Transports, veuillez renvoyer un e-mail à l’adresse enquetewwv@mobilit.fgov.be avec le nom et le numéro BCE de l’employeur en mentionnant qu’il n’y a aucune unité d’établissement vers laquelle au moins 30 travailleurs se déplacent au moins 2 jours par semaine (voir question 2.5).

 

Employeur 3

Vous avez reçu une lettre ou un courrier du Service public fédéral Mobilité et Transports mais votre employeur n’occupe pas plus de 100 travailleurs. Veuillez renvoyer un e-mail avec le nom et le numéro BCE de l’entreprise/institution, en précisant que celle-ci n’occupe pas plus de 100 travailleurs en moyenne (voir question 2.2).

 

# travailleurs par site

Bruxelles

Flandre

Wallonie

< 30

Pas d’obligation

Pas d’obligation

Pas d’obligation

Entre 30 et 100

Enquête fédéral

Enquête fédéral

Enquête fédéral

>100

PDE

Enquête fédéral

Enquête fédéral

 

2.5 Dois-je remplir un formulaire si aucune unité d’établissement n’atteint le chiffre de 30 travailleurs (bien que le total dépasse les 100)?

Non. Dans ce cas, vous pouvez le signaler en mentionnant le nom de votre entreprise et le numéro d’entreprise BCE via un e-mail à enquetewwv@mobilit.fgov.be ou par courrier au Service public fédéral Mobilité et Transports, Direction Mobilité, rue du Progrès 56, 1210 Bruxelles.

 

2.6 Les unités d’établissement comptant moins de 30 travailleurs peuvent-elles aussi participer à l’enquête (par exemple afin de traiter sur un pied d’égalité tous les travailleurs de mon entreprise/institution) ?

Oui, pour ces unités d’établissement l’enquête est bienvenue, mais elle n’est pas obligatoire.

 

2.7 Les travailleurs absents (pour une longue durée : maladie, congé de maternité,…) doivent-ils être comptabilisés pour le calcul de la limite des 30 travailleurs par unité ?

Ces travailleurs sont comptabilisés s'ils ne sont pas remplacés pendant leur absence. S'ils sont remplacés, vous ne devez comptabiliser que le remplaçant.

 

2.8 Les stagiaires doivent-ils être inclus dans l’enquête ?

Lorsque le stagiaire est un travailleur, cette personne doit être reprise dans l'enquête. Si le stagiaire est un étudiant ou un demandeur d'emploi, il ne doit pas être repris dans l'enquête.

 

2.9 Est-ce que les travailleurs au chômage partiel doivent être comptés ?

Si les travailleurs au chômage partiel se rendent quand même au moins 2 jours par semaine vers l’unité, ils doivent être pris en compte dans l’enquête.

 

2.10 Est-ce que les travailleurs qui télétravaillent en permanence comptent dans le total du nombre de travailleurs de l'unité ?

Tous les travailleurs (interne et externe) qui se rendent à l’unité d’établissement au moins deux jours par semaine dans des circonstances normales (hors crise sanitaire) sont pris en compte, même si actuellement, ils travaillent à domicile en raison de la crise sanitaire.

 

2.11 Comment doit-on compter les externes (B) dans l’enquête ?

Le total (B) concerne les travailleurs présents dans l'établissement concerné, mais sous contrat avec un autre employeur. Seuls les externes qui se rendent au moins deux jours par semaine vers l'unité d'établissement sont à prendre en compte. Il s'agit par exemple des enseignants mis à la disposition par la Communauté, de personnel détaché, de consultants, …

Attention: pour la détermination du total du nombre de travailleurs (au moins 100 par employeur, voir question 2.1), les externes doivent être comptabilisés chez l'employeur par qui ils sont payés.

 

Attention: pour la détermination du total du nombre de travailleurs (au moins 100 par employeur, voir question 1.3), les externes doivent être comptabilisés chez l'employeur par qui ils sont payés.

 

2.12 Quelle est la différence entre (B) et (B’) ?

Tous les externes ne doivent pas obligatoirement être pris en compte pour le remplissage du formulaire. Le nombre (B) indique le nombre d’externes qui se rendent réellement et régulièrement à l’unité en question. Cependant, tous les externes ne doivent pas être inclus dans l'enquête. Le nombre (B') représente le nombre d’externes non inclus dans l'enquête. Ce nombre est au choix de l’employeur mais ne peut pas dépasser 60% de (B).

 

Exemple : j’ai 50 travailleurs externes qui travaillent sur mon unité. Je dois en prendre en compte entre 20 et 50 dans l’enquête et indiquer. J’indique le nombre d’externes non comptabilisés dans la case (B’).

 

2.13 Comment compter les nombres de travailleurs (A) et (B) pour une école ?

Pour les écoles, le nombre total de travailleurs est égal au nombre d’enseignants (la plupart payés par la Communauté) + les autres travailleurs.

 

2.14 Comment compter le nombre de travailleurs (A) et (B) pour une agence d’intérim ? 

Dans le cas des agences d'intérim, seul le propre personnel administratif (service de recrutement, comptabilité, etc.) doit figurer au total (C).

 

2.15 Les travailleurs qui habitent à l’étranger doivent-ils aussi être repris dans l’enquête ? Comment les inclure dans le tableau 3.2 ? 

Oui, les informations pour les travailleurs qui habitent à l’étranger doivent aussi être rassemblées suivant les mêmes règles que pour les autres travailleurs, mais en utilisant le code postal fictif « 9876 ».

 

3. L’application interne : formulaire pour l’employeur et consultation des travailleurs

3.1 Où puis-je trouver l’application électronique ?

Sur le site web du SPF Mobilité et Transports : https://mobilit.belgium.be/fr/mobilite/domicile_travail/enquete_2021

 

3.2 Quand l’application est-elle disponible ?

L'application est disponible à partir de début juillet 2021.

Il est recommandé de procéder à la collecte des données plus tard dans l'année (à partir de septembre), lorsque la crise sanitaire ne fausse pas autant les chiffres.

Si ça ne fonctionne pas, ou si vous recevez un message d’erreur, prenez contact avec le helpdesk au numéro 02/545.50.74 ou envoyez votre question à enquetewwvmobilit@eranova.fgov.be.

Veuillez avoir les données suivantes à portée de main : numéro d’entreprise BCE, numéro d’unité d’établissement et le moment précis de l’erreur.

 

3.3 Comment puis-je me connecter à l’application ?

Comme pour d’autres applications publiques (déclarations TVA, …), votre employeur doit vous donner la permission d’utiliser l’application qui permet de remplir le formulaire. Pour cela, la gestion des rôles eGov est utilisée.

 

Si vous aviez déjà accès à l’application en 2017, vous y avez normalement encore accès. Si ce n’est pas le cas, vous devez vous référer au gestionnaire d’accès principal de votre employeur (ou s’il existe, au gestionnaire d’accès du domaine « mobilité »).

 

Qui sont les Gestionnaires d’Accès dans mon organisation ?

Les Gestionnaires d’Accès se trouvent en général dans les services du personnel. Si vous ne connaissez pas les Gestionnaires d’Accès de votre organisation, vous pouvez contacter le helpdesk CSAM : info@csam.be, 02 / 290.28.45.

 

Pour les écoles, cet accès est disponible auprès du pouvoir organisateur (administration de la province, de la commune…)

 

3.4 Normalement, un secrétariat social ou un prestataire de services introduit mes données de sécurité sociale. Que dois-je faire pour cette enquête sur la mobilité ?

Comme pour les applications de la sécurité sociale, l’enquête domicile-travail peut aussi être introduite par votre secrétariat social ou un prestataire de services.

 

3.5 Toutes les unités d’établissement (sites de l’entreprise) n’apparaissent pas à l’écran. Que dois-je faire ?

Cela signifie que les unités d’établissement manquantes n’existent pas non plus à la Banque-Carrefour des Entreprises (BCE). L’employeur doit demander l’adaptation. Dès que l’unité d’établissement est créée, l’enquête peut être réalisée.

 

3.6 Le nombre de travailleurs selon l’ONSS n’est pas correct.

Les chiffres dans la colonne “Nombre travailleurs ONSS” sont uniquement donnés à titre indicatif. Il s’agit du nombre de travailleurs au 30 juin 2021 (ou au 31 mars 2021 quand les données du 30 juin ne sont pas encore disponibles). Les chiffres sont déterminés par l’ONSS (et ONSS-APL) sur base des déclarations du personnel de l’employeur, et ne peuvent pas être changés.

 

3.7 Que faire quand je ne retrouve pas les données de l’ONSS sur le nombre de travailleurs par unité dans l’application ou quand ils sont incorrects ? 

C’est dû généralement au fait que l’employeur n’a pas indiqué, dans ses déclarations de personnel, dans quelle unité d’établissement sont affectés les travailleurs, ou que la situation a changé récemment. La correction des données ONSS (ou ONSS-APL) avec effet rétroactif n’est pas possible.

 

Pour l'enquête, ce sont surtout les travailleurs repris dans (C) qui sont importants (les travailleurs qui se rendent au moins deux jours par semaine à l'unité d’établissement, avec au moins 40% des externes dans le même cas). Ce chiffre est à fournir par vous-même, et le reste de l’enquête est basé sur cette donnée.

 

3.8 Comment puis-je remplir le formulaire online et commencer la consultation des travailleurs ?

Après vous être connecté à l'application, vous verrez apparaître la liste de toutes les unités d’établissement de votre organisation. A côté du numéro BCE et des autres coordonnées de l’unité, vous verrez le statut de l'enquête, tant en ce qui concerne le formulaire pour l'employeur qu'en ce qui concerne la consultation des travailleurs.

 

Pour déterminer si vous devez remplir un formulaire pour l’unité en question, cliquez sur l'icône avec le signe “+” pour renseigner le nombre de travailleurs de l’unité.

 

Lorsque l'enquête est obligatoire, le statut passe à "Commencé". Dès lors, vous pouvez commencer à remplir le formulaire avec le bouton “Modifier” et, si vous le souhaitez, configurer la consultation des travailleurs avec le bouton "Gérer".

 

La gestion de la consultation des travailleurs permet au responsable mobilité de l’organisation de déterminer les questions qui seront ou non ajoutées aux questions de base concernant les déplacements domicile-travail.

 

3.9 Puis-je regrouper les travailleurs de différentes unités d’établissement dans un seul formulaire d’enquête ?

Du point de vue de la mobilité, c’est la situation réelle qu’il convient d’analyser. Si des unités du même employeur sont proches (dans le même bâtiment ou juste à côté), vous pouvez les regrouper et ne remplir qu’un seul questionnaire. Pour cela, vous réalisez les actions suivantes.

  • Vous choisissez l’unité que vous considérez comme principale parmi celles que vous souhaitez regrouper (idéalement où il y a le plus de travailleurs).
  • Vous contactez le SPF Mobilité et Transports à l’adresse enquetewwv@mobilit.fgov.be pour indiquer votre volonté de regrouper des unités dans une même enquête, en spécifiant les numéros BCE concernés.
  • Vous complétez l’enquête sur le numéro BCE de l’unité principale, en prenant en compte l’ensemble des travailleurs des unités à regrouper.

 

 

3.10 Comment puis-je rassembler les données par travailleur (modes de transport, télétravail) en interne dans mon organisation ?

La manière dont les données sont collectées en interne relève de la responsabilité de l'employeur. Les données nécessaires pour remplir le formulaire peuvent être disponibles auprès du service du personnel (par exemple, une liste avec les données des personnes qui reçoivent une indemnité pour le vélo, des remboursements pour les déplacements en transports publics, etc.) Une enquête interne auprès des travailleurs peut également être organisée.

 

Le SPF Mobilité et Transports dispose d'un outil (facultatif) qui peut être utilisé pour interroger les travailleurs par e-mail. Cet outil est intégré à l'application qui permet de remplir le formulaire. Les données des travailleurs sont alors automatiquement regroupées pour différentes parties du questionnaire.

 

 

3.11 Est-ce que la consultation des travailleurs se déroule de façon anonyme ?

L’outil qui permet de consulter vos travailleurs permet d’ajouter des questions supplémentaires aux questions standard sur les déplacements domicile-travail : l’adresse e-mail du travailleur peut être demandé, et des questions sur les voitures de société, le budget mobilité et les problèmes de mobilité peuvent être ajoutées.

 

Demander l’adresse e-mail peut être utile pour l'employeur afin d'empêcher les travailleurs de répondre plusieurs fois et de pouvoir rappeler aux travailleurs qui n'ont pas encore répondu de participer à l'enquête.

 

Les adresses e-mail ne sont pas conservées par le SPF Mobilité et Transports, elles sont uniquement laissées pour l’information à l’employeur. Ce message est également transmis au travailleur qui participe à l'enquête.

 

 

3.12 Les résultats de la consultation des travailleurs peuvent-ils encore être adaptés par le responsable de la mobilité de l’organisation ?

Dès que le premier travailleur a répondu au questionnaire en ligne, les résultats apparaissent dans les tableaux correspondants. L'objectif est que 40% des travailleurs de l’unité (total C) soient consultés. Ce n'est qu'ensuite que les résultats peuvent être soumis aux partenaires sociaux et finalement envoyés au SPF. Toutefois, il est possible pour la personne responsable de la mobilité (ou la personne qui remplit le formulaire pour l'employeur) de vérifier les résultats après la consultation des travailleurs et, si nécessaire, de les adapter en fonction de ses propres conclusions. 

 

3.13 Comment remplir le formulaire pour les travailleurs qui sont en permanence en télétravail à cause de la crise sanitaire ?

En raison de la crise sanitaire, en plus de la question sur le nombre de jours de télétravail par travailleur, le télétravail est inclus comme un mode de transport distinct dans la partie 3 du formulaire (modes de déplacement). Le mode de déplacement principal le plus fréquemment choisi par le travailleur est alors intitulé "pas de déplacement". Cela signifie que le travailleur qui télétravaille (presque) à temps plein au moment de l'enquête, mais qui, dans des circonstances normales, se rendrait à l'unité d’établissement au moins deux jours par semaine, peut également être repris dans les résultats. Les travailleurs peuvent être interrogés via l'application du SPF.

 

3.14 Que faire si le travailleur a fait du télétravail pendant la majeure partie de l'année, et qu’il revient seulement maintenant travailler à son lieu de travail habituel ?

Vous indiquez le mode de transport utilisé au moment où l’enquête est réalisée.

 

3.15 Comment et à qui dois-je demander un avis sur l’enquête ?

Avant d’envoyer l’enquête au SPF Mobilité et Transports, vous devez demander l’avis du conseil d’entreprise (secteur privé) ou du comité de concertation (secteur public), ou - à défaut - de la délégation syndicale (voir question 2.1). Ils disposent d’un délai de deux mois pour donner leur avis. S’il n’y a pas de conseil d’entreprise, d’organe de concertation ou de délégation syndicale, les travailleurs doivent être informés des résultats.

 

Pour préparer l'enquête pour cet avis, 2 possibilités :

  • Soit vous remplissez le formulaire via l'application électronique. Sur le dernier écran, vous pouvez visualiser et/ou imprimer le formulaire remplir (rapport provisoire) sans envoyer les données.
  • Soit vous utilisez le formulaire PDF disponible sur le site web. Attention, seule l'application électronique est valable pour l’envoi final au SPF Mobilité et Transports.

 

Quand vous avez obtenu l'avis, vous remplissez les références et vous pouvez envoyer les données.

 

3.16 Puis-je envoyer les formulaires remplis par la poste ou par e-mail ?

Non, l’envoi par la poste ou email n’est possible qu’à titre exceptionnel, et seulement après demande par e-mail au SPF Mobilité et Transports, à l’adresse enquetewwv@mobilit.fgov.be.

 

4. Après envoi du questionnaire

4.1 Puis-je encore adapter une enquête déjà validée ?

Oui, envoyez une demande à l’adresse enquetewwv@mobilit.fgov.be.

 

4.2 Comment recevoir les résultats de l’enquête ?

Quand vous avez complété l’enquête, vous pouvez télécharger un accusé de réception reprenant les données que vous avez encodées.

 

Après le traitement de toutes les données par le SPF Mobilité et Transports, un rapport global des résultats est également publié.

 

Vous avez des questions complémentaires ?

Regardez la vidéo. Adressez-vous au contact center au 02/545.50.74 ou à l’adresse enquetewwvmobilit@eranova.fgov.be

Le contact center sera à votre disposition à partir du 1er juillet entre 7h et 20h.