La cellule de crise

La cellule de crise traite des dossiers concernant la Mobilité et les Transports pour lesquels le niveau fédéral est compétent dans le cadre :

  • des questions de défense nationales et internationales ;
  • de l’analyse de la menace ;
  • de l’élaboration et l’actualisation des plans d’urgence ;
  • de la gestion de crise proprement dite ;
  • de la sûreté multimodale.

 

La cellule de crise est active surtout dans les domaines suivants :

  • tous les aspects de coopération civilo-militaire relatifs aux transports. La cellule de crise participe aux exercices, workshops et réunions qui concernent la planification civile d’urgence, se déroulant dans le cadre de l’OTAN au sein du Groupe Transports ;
  • en tant que service d’appui de l’OCAM dans le cadre de l’analyse de la menace ;
  • en tant que service d’appui du Centre Gouvernemental de Coordination et de Crise dans le cadre de :
    • la gestion de la crise : pour ce faire, la cellule de crise est continuellement en contact avec le Centre Gouvernemental de Coordination et de Crise et, le cas échéant, participe aux activités de ce dernier en vue de gérer la crise,
    • la planification d’urgence : la cellule de crise apporte sa contribution lors de l’élaboration et de l’actualisation des plans d’urgence et d’intervention qui nécessitent une gestion au niveau national, pour ce qui est des matières ressortant de la compétence du SPF Mobilité et Transports ;
  • pour l’encadrement des dossiers de sûreté multimodale en matière de transports ;
  • pour la protection des informations classifiées au sein du SPF Mobilité et Transports.